Éclairage public : allongement de l’extinction dès 20h

Dans le contexte de hausse de coûts de l’énergie, la Ville d’Aytré est contrainte de faire des choix et veut se montrer exemplaire. Pour cela une réunion publique a été organisée le 20 septembre 2022 afin de présenter aux habitants les résultats de la consultation citoyenne et les actions mises en place.

Modification de l’éclairage public

Face à la flambée des prix de l’énergie, de plus en plus de communes ont recours à cette mesure qui allie économie d’énergie, réduction de la facture et protection des espèces nocturnes. La Ville d’Aytré a ainsi annoncé l’extinction de l’éclairage public dès 20h00 jusqu’à la tombée de la nuit du jour suivant.

Jusqu’alors, les lampadaires fonctionnaient de 18h00 jusqu’à 00h00, puis de 6h00 jusqu’à 8h30. Depuis le lundi 7 novembre 2022, à Aytré comme et dans de nombreuses communes de France, la nuit reprend ses droits.

Le saviez-vous ? Selon un rapport de l’Agence de la transition écologique (Ademe) de 2021, 40 % des communes métropolitaines éteignent certains éclairages une partie de la nuit.

Entretien de l’éclairage public à Aytré
Vous trouvez que trop nombreux sont les candélabres hors de fonctionnement ? Nous aussi. La Ville lance d’ici la fin de l’année 2022 une nouvelle consultation pour la maintenance de ses équipements.

Économies d’énergie, santé retrouvée, biodiversité préservée

L’objectif premier de cette mesure demeure l’économie d’énergie. L’heure est à la sobriété et la baisse de l’éclairage public permettra à la collectivité d’économiser environ 45 000 € sur son budget.

Jusqu’en 2021, la Ville d’Aytré payait 170 000 € par an pour l’électricité. En 2022, la facture est passée à 400 000 € et s’élèvera à un demi-million d’euros en 2023.

La Ville se devait ainsi d’économiser sur ses dépenses d’énergies afin de conserver ses capacités d’investissement. Une augmentation des impôts locaux a immédiatement été écartée, afin de ne pas amputer les budgets déjà fragilisés des ménages. Cela a ainsi conduit la Ville à explorer des pistes non pas de recettes, mais d’économie.

Ajustement des températures dans les bâtiments publics

La température dans les bâtiments publics (mairie, médiathèque, écoles, gymnases…) sera également réduite.

Le saviez-vous ? Un degré de moins, c’est 7% à 10% d’économie sur la facture.

Le thermostat sera ainsi paramétré à 18°C partout, exceptés dans les gymnases où l’activité physique permettra de réguler à 14°C et les crèches/dortoirs où la température sera maintenue à 19°C.

Modification de la période d’extinction spécifique à la zone d’activités de Belle Aire

Dans la poursuite des actions entreprises par la Communauté d’agglomération de La Rochelle pour la sobriété énergétique, les élus communautaires ont également souhaité mettre en œuvre plusieurs mesures visant à une réduction des consommations d’énergie. Ainsi, le parc d’activités de Belle Aire sera éteint de 22h00 à 06h00. Cette mesure concerne l’ensemble des parcs d’activités économiques de l’agglomération et interviendra courant novembre, selon les disponibilités du prestataire. Une information spécifique sera réalisée auprès des entreprises concernées dans les prochains jours.